9 novembre 2017

Découverte des champignons de la foret

 Nous sommes le samedi 4 novembre 2017. Il fait 19° ( à l'ombre) à 14h.

La douceur automnale se prolongeant nous fait oublier la date un peu avancée pour notre dernière sortie 1 2 3 Nature.  
    - 55 participants dont 5 adhérents à la SMPM ont rendez vous devant l'horticulture DREZET à BETHONCOURT.
  Le parking trop petit, réservé aux clients nous oblige à stationner en 3 endroits différents, heureusement proches l'un de l'autre.
  La représentante de PMA est satisfaite, les "cueilleurs de champignons" ont répondu présent. 
  Les trois guides du jour de notre société ont vite compris qu'il y aurait plus de personnes que de champignons, le manque d'eau se faisant sentir depuis l'été.
  Malgré tout et grâce aux nombreux intéressés, 45 espèces sont récoltées et exposées avec de beaux hygrocybes apportés par Jacques, prélevés dans un autre biotope. Leurs belles couleurs fluo étonnent le public.
  La forêt est à majorité de feuillus avec quelques conifères.
  La détermination est délicate, les champignons souffrent du sec, les couleurs sont pâles, délavées.      Les spécimens sont vieux,  la dernière pousse date de 20 jours.
  Ou est la logique quand on trouve des Bleus sans aucune trace de bleu? les exemplaires sont café au lait !

  Nous citerons les plus intéressants et surtout les comestibles réclamés par le public.
    - Quelques trompettes des morts (Craterellus cornucopioides) .
    - 2 timides Pieds de mouton (Hydnum repandum).
    - Quelques Bleus sans trace de bleu ! (Lepista nuda).
    - La Lépiote déguenillée (Macrolepiota Rhacodes) avec son pied qui devient orange quand on le gratte avec l'ongle.
    - La Lépiote élevée (Macrolepiota Procera) très estimée par les gourmets.
    - Une belle Russule charbonnière (Russula Xyanoxantha) et ses couleurs difficiles à définir.
    - L'élégante Amanite étranglée (Amanita Ceciliae) et son pied couleur graphite.
    - Plusieurs vieux Nébuleux  (Citocybe nebularis), dévorés par les asticots.
    - Le Laccaire améthyste  (Laccaria amthystina) qui a perdu sa robe violette qui l'habille habituellement.
    - Des Lactaires orangés (Lactarius salmonicolor et deterrimus) dont le lait ne coule plus.
    - les espèces qui suivent n'ont pas été trouvées dans la forêt, elles proviennent de pelouses naturelles, préservées, sans présences d'animaux domestiques. C'est notre ami Jacques, adhérent à notre société et fervent mycologue qui les a  dénichées. Leurs couleurs fluo sont un régal pour les yeux. 
Ces champignons tardifs appartiennent au genre HYGROPHORE.
    - L' Hygrophore Ponceau (Hygrocybe Punicea)
    - L'Hygrophore écarlate (Hygrocybe Coccinea)
    - L'Hygrophore Blanc (Cuphophyllus Niveus)
    - L'Hygrophore à odeur de cuir de Russie (Cuphophyllus russocoriaceus)
    - L'Hygrophore des prés (Cuphophyllus Pratensis)
    - L'Hygrocybe Chlorophana et sa belle couleur jaune vif. 

    PMA et la société mycologique du pays de MONTBELIARD pense au futur calendrier 2018 ou 3 nouvelles sorties auront lieu à ECOT, MANDEURE et RAYNANS accompagnées d'une expo le 21 octobre à la Damassine à VANDONCOURT.




23 octobre 2017

Animation 1 2 3 Nature du 21 octobre 2017 au Belvédère de Mandeure ( sortie enfants)

          
   Membres SMPM présents : G. BUSSON, M. BAUDOT, W. BLODIG, Françoise et G. BOUGET, j. F. HARMAND, Roselyne et D. SUGNY, S. ROMAIN et C. DUBOURGEOIS
   Représentant PMA: Benjamin DURAND

   Nombre de participants : une trentaine en tout dont une douzaine d'enfants âgés de 18 mois à 13 ans.
   Météo : Bonne avec une température agréable, les premières gouttes arrivant vers 16h30 au moment ou les derniers participants allaient partir.
   Organisation de la sortie : 2 groupes pour prospecter de part et d'autre du parking, c'est à dire vers le parcours de santé et du côté des pins.
   Les trouvailles des 2 groupes : Une bonne cinquantaine d'espèces regroupées sur deux tables en fin de prospection avec les commentaires des membres SMPM, questions du public, échanges, discutions.
   Au cours de la sortie des personnes ont demandé le nom de quelques plantes dont l'asaret d'Europe qui a une odeur de poivre au niveau des racines. Notons que le nom scientifique de genre de cette plante.  (Asarum) provient du grec  "asé" signifiant " dégoût", "nausée"
  
   Quelques espèces ayant retenu l'attention du public :
    - l'amanite phalloïde, mortelle, très présente dans le secteur
    - l'amanite panthère, toxique et l'amanite rougeâtre (bon comestible bien cuit) à bien connaître pour savoir les différencier même par temps sec.
    - La belle et grande amanite étranglée 
    - le clitocybe géotrope  dont l'appellation locale "tête de moine" a bien plu au public
    - Un superbe spécimen du pleurote du chêne, observé sur un hêtre ( l'espèce croit sur différents feuillus vivants)
    - le bolet cramoisi aux pores d'un jaune doré éclatant (espèce peu commune)
    - L'helvelle crépue très esthétique
    - L'hébélome radicant, trouvé au pied d'un hêtre, qui a refusé de nous offrir sa bonne odeur d'amande amère car il était trop sec.
    - le lactaire délicieux qui pousse uniquement sous les pins.
    - Le pied bleu très prisé des gastronomes.
    - le clitocybe nébuleux, toujours apprécié des habitués mais qui peut provoquer des troubles digestifs.
    - Le cèpe de Bordeaux, connu, recherché, consommé à toutes les sauces ou soupes.
    - quelques trompettes de la mort qui imploraient la pluie tant elles étaient sèches.
    - 2 ou 3 tricholomes terreux qui devraient être plus nombreux si la météo était plus humide.
    - le lactaire scrobiculé et ses fossettes sur le pied.
    - Toutes sortes de lépiotes dont la toxique lépiote à écailles aigues. Une mise en garde est faite sur les petites lépiotes presque toutes toxiques voire mortelles.











   
      Bilan global : une animation très réussie avec un public curieux et content de faire cette ballade mycologique des enfants très forts pour dénicher beaucoup d'espèces, prendre des notes et pour poser plein de questions. Certains ont déjà envie d'être à l'année prochaine pour une autre sortie champignons.

20 octobre 2017

Exposition 2017 à Aibre


Le samedi 14 octobre 2017 :

Le matin, à 8 H 30, la récolte sur le terrain s’est déroulée principalement sur les communes d’Aibre, Chagey et Chenebier.
L’après-midi, sous le préau de l’école, a eu lieu la détermination avec le concours des membres de la Société Mycologique du Pays de Montbéliard. Un grand merci à Christian Dubourgeois et à Jacques Ghirardi
La mise en place des tables, étiquettes, assiettes des espèces a été réalisée par les membres du Tennis Club d’Aibre. Merci à tous.

Le dimanche  15 octobre 2017 :

Ouverture de l’exposition : de 10 H 00 à 12 H 00 et de 14 H 00 à 18 H 30.

Cette manifestation a remporté un succès indéniable :

-          260 personnes l’ont visitée.
-          200 espèces ont été présentées.

Quelques images de l'expo :


La cueillette à Chenebier (70)

Sous le préau de l'école d'Aibre
 Composition réalisée par Alain Zameziati

16 octobre 2017

Sortie PMA du 15 octobre 2017 à Allenjoie

La sortie s''est déroulée par un temps  magnifique.
Ce qui explique peut-être le nombre record de participants : + de 50
La prospection s'est effectuée en 4 groupes.

Les animateurs du jour :  Christan. Dubourgeois, Emile Rafael, Jacques Ghirardi, Jean-MarcWarin, Jean-François Harmand et  Joël Gindrat.

Les images de la sortie :









13 juin 2016

Un champignon qui affectionne la pluie

Une sortie faite le 11 juin à Voujeaucourt a permis de récolter 35 espèces différentes de champignons, ce qui n’est pas banal pour la saison. Il est clair  que les conditions météorologiques particulières de ce printemps 2016 expliquent en grande partie la fructification d’espèces estivales et automnales à cette période de l’année. La collybie des Ardennes, Phaeocollybia arduennensis, profite de cette période pluvieuse pour croître dans certaines plantions de conifères. L’espèce est peu fréquente dans la région mais peut pousser en abondance certains années, avec une préférence marquée pour les années de pluie. Cette année, elle est servie...

20 octobre 2015

Sortie PMA du 3 octobre 2015


Thème : Sols et champignons, en partenariat avec PMA.

Animateurs : Christian Dubourgeois et Jean-Marc Warin.

-      18 participants dont 9 membres de notre société, 1 représentant de PMA, 8 pour le public.

-      Lieu dit: Combe Grand Sel commune de VOUJEAUCOURT et BERCHE.

-      Cette sortie initialement prévue au bois de BAMBE à VOUJEAUCOURT a été délocalisée en raison d'une battue aux sangliers.

-      Dans une combe humide exposée Nord avec une majorité d'épicéas.

-      la sécheresse dominante de l'année ne laissait que peu d'espoir pour une  belle cueillette.

-      seulement 21 espèces qui déclenchèrent malgré tout des discussions intéressantes et passionnées surtout chez les dames.

-      Pluteus romellii et Pholiota astragalina  furent les bienvenus, cette dernière étant une espèce montagnarde, la trouver à 340m d'altitude n'est pas habituel.      

     

18 mai 2015

Les morilles et la presse en 2015

France Bleu Belfort a interviewé notre spécialiste Christian DUBOURGEOIS

Accéder au dossier France Bleu

Article de la "Terre de chez Nous"